Petites confidences entre amis

Petites confidences entre amis

Le sexe en couple est un vaste sujet. Tant quand on papillonne on ne se pose pas trop la question de comment renouveler l’envie, comment se sentir à nouveau en phase comme aux premiers jours, tant quand on vit dans une relation longue durée c’est un peu plus compliqué. Par moment il y a des périodes de doutes, des baisses de libido, on a je pense tous connu cela à un moment. On se pose par mal de questions sur le pourquoi de tout cela, on se remet parfois en question, où pire on accuse l’autre.

Le quotidien nous oblige à jongler avec des tas de choses, et quand arrive le moment calme à deux on ne sait plus si on a envie, si on est pas trop claqué de notre journée de ouf. Et souvent, nous les femmes on se questionnent beaucoup sur ce sujet.

Ca m’arrive aussi depuis quelques temps, je bosse comme une dingue pour pouvoir prochainement reproduire donc ça veut dire avoir assez de liquidités. Mes journées sont bien remplies et le soir après les tâches de la maison eh bien j’avoue être bien trop claquée ne plus avoir envie de rien sauf dormir et reprendre des forces. Je me dis parfois que mon mec à côté de moi dans le lit doit le vivre mal cette baisse de régime surtout qu’on avait une grosse activité sexuelle il y a encore quelques semaines. Et je me demande s’il n’est pas frustré au point d’aller voir ailleurs sans m’en parler avant et parfois j’essaye de me forcer à vouloir baiser avec pour assouvir ses besoins sans penser aux miens qui en ce moment sont orientés vers le repos..

Pourtant, putain je me bats contre cette forme d’avilissement, de soumission aux besoins de l’autre, d’oubli de soi, mais voilà comme tout le monde je suis parfois faible et en proie aux conneries.

Pourquoi est ce que nous les femmes on en vient à laisser notre corps entre les mains des hommes, pourquoi on en vient à penser qu’il faut les contenter pour qu’ils ne soient pas frustrés ? C’est comme quand tu n’as pas envie de baiser et que ton mec se colle à toi le sexe bien dur et près à te pénétrer. Tu lui dis « non j’ai pas envie là » et il insiste et insiste encore et tu fais quoi ? Tu finis par craquer et écarter les jambes en te disant ça va aller vite et après je pourrais dormir ! Mais putain cette violence qu’on s’inflige c’est juste horrible ! Et les mecs ne se rendent pas compte de ça tellement ils sont la majeur partie du temps focaliser sur leur queue bien dure…Ils vont leur petite affaire et après se sentent bien soulagé, vidé prêt à dormir et toi à côté tu t’en veux parce que tu te reproches de ne pas avoir eu assez de force pour tenir tête et rester en phase avec toi et ton sentiment à ce moment là à savoir « NON j’ai PAS ENVIE ». Je pense que ça nous est tous arrivé à un moment donné dans nos vies, à moi aussi je dois dire. Et le lendemain je me sentais pas bien, comme salie et je m’en voulais parce que je n’avais pas pris la peine de m’écouter ou de me respecter, j’en voulais à mon mec aussi qui n’avais pas écouté, qui n’avais pas compris que NON c’est NON.

C’est triste mais c’est difficile d’entendre et de comprendre le NON souvent on insiste comme des gamins à qui petits les parents disent Non puis finissent par craquer. Donc on se dit qu’en insistant le NON se transformera en OUI mais c’est grave ! NON c’est NON et je pense qu’il faut vraiment qu’on se ré éduque sur ce mot

Enfin voilà depuis quelques temps, ma vie est faite de travail, de tâches du quotidien et moins de sexe. Au début comme je vous l’ai dit je m’inquiétais et aujourd’hui je sais que c’est normal il y a des hauts et des bas et je sais que ça reviendra. J’en parle plus avec mon mec et ça nous aide à accepter le moment présent. Le dialogue encore une fois il n’y a que ça pour nous aider à avancer à deux. Garder mes doutes, mes craintes ça ne sert à rien.

On se projette un petit week end à deux et là je pense qu’on va retrouver une alchimie, une osmose, se couper de la vie réelle le temps de quelques jours pour retrouver une vie toute simple faite de sexe, de bouffe et encore de sexe !