Imposture et postures

Imposture et postures

Petite piqure de rappel J-1 avant le second tour !

Comme beaucoup de gens, je suis effarée par la banalisation du FN…Terminé les manifs contre l’extrémisme nationaliste, terminé les « résistons aux extrêmes ! ». Je comprends complètement cette déception des partis politiques ! Droite, gauche même combat celui de la finance. Je comprends que cette bipolarisation est désuète et que nous n’en sommes plus à ce clivage sectaire le parti des travailleurs et le parti des « riches ou des marchés » parce qu’au final on a connu l’alternance et rien n’a vraiment changé…La paupérisation de la jeunesse, des femmes, des retraités n’a fait qu’augmenté et les banques s’enrichissent. Certes ce sont des raccourcis mais on n’est pas là pour faire une analyse politique je suis mal placée pour faire cela et je n’ai pas la condescendance de penser que mon opinion va faire bouger les lignes. Je veux juste partager avec vous quelques sentiments.

Marine, la bleu marine, celle qui a réussi le pari de dédiaboliser son parti au point que certaines personnes en viennent à penser qu’elle est en effet pour le droit des femmes, qu’elle n’est pas raciste, pas sectaire comme pouvait l’être son père !

Et bien laissez moi vous dire que non Marine n’est certainement pas une alliée de la condition féminine, elle est hostile aux droits des femmes ! Son discours ne prend pas !

N’oublions pas que son parti remet en cause l’IVG que clairement son projet ne favorise pas la qualité de vie des femmes, que ce soit économiquement ou physiquement. Elle se dit candidate des femmes françaises et pour les autres alors ? Nous Humanistes, nous sommes pour le droit de toutes les femmes partout dans le monde sans distinction aucune ! Nous sommes pour les droits de tous, étrangers, français, homosexuels, bi sexuels, trans sexuels ! Nous nous opposons à la précarité de tous et pas seulement des femmes ! Nous voulons l’égalité !

Marine l’imposture du féminisme, l’imposture de l’égalité, l’imposture du peuple !

Pour autant, je ne suis pas favorable à Emmanuel Macron car son projet tout libéral met en danger nos acquis sociaux.

Chacun fera comme il l’entend, et à aucun moment je ne souhaite culpabiliser mais entre l’extrême et le libéral pour ma part le choix est fait.

Je terminerais par les mots de Simone de Beauvoir « N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.»